J'ai quitté ce monde et je suis revenu transformé
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Liliane Van Sogenfaur

Aller en bas 
AuteurMessage
Liliane Van Sogenfaur
.::. Jumelle du théâtre .::.
.::. Jumelle du théâtre .::.
avatar

Nombre de messages : 1054
[P]arti : Loyaliste
[F]onction : Reine Folle
[S]tatut : Royal
Date d'inscription : 08/01/2006

Carnet pourpre

[M]aître/Esclave de:
[L]ignée: Lilianite
[G]énération: 1ere génération
MessageSujet: Liliane Van Sogenfaur   Mer 18 Jan - 20:40

I. Renseignements généraux
[†] Nom : Van Sogenfaur
[†] Prénom : Liliane
[†] Surnom : Lili, la jumelle du théâtre, la folie sombre.
[†] Âge : 182 ans
[†] Âge apparent : 19 ans
[†]X - Génération : 1ere génération
[†]X - Lignée : Lilianite bien sur
[†] Race : Vampire
[†] Lieu de naissance : Paris
[†] Parti : Loyaliste bien sur
[†] Statut : Vampire noble
[†] Fonction : Souveraine de l'Islande
[†] Sentiments vis à vis des humains: Les humains ? Ont-il l'intelligence necessaire pour servir à autre chose que d'esclave ?

II. Descriptions
[†] Description physique : La salle fait silence alors que Liliane entre dans la salle de bal. La musique a cessé. Elle s'est déplacée dans l'unique but de voir son frère chanter pour les quelques invités de cette fête morbide. Ce soir, comme tout les soirs passés, et comme tout les soirs à venir, elle est belle et figée éternellement.

Elle n'est pas des plus grandes, personne n'a jamais eu l'audace de lui demander sa taille mais en posant un court regard sur elle, on devine aisément qu'elle ne dépasse pas le mètre soixante quinze. Une petite taille sans être minuscule qui conforte sa ressemblance avec une jolie poupée de porcelaine, là où son frère, qu'elle adore plus que tout, arbore des airs angéliques.
Une peau délicate et nacrée dessine ses formes voluptueuses et agréables, tout en elle rappelle une sensualité bien innocente. Un petit nez retroussé, qu'elle fronce quand elle se met en colère, et deux yeux bleus aux reflets d'or qui expriment toute la noblesse que la vampire peut posséder.
Ses lèvres pleines se parent d'un rose pale, brillantes et sucrée elles donnent envie d'y poser sa bouche à son tour. Mais surtout, elles ont ce sourire, ce sourire si plein de tendresse qu'il fend le coeur de n'importe qui. Qui oserait la toucher quand elle vous sourit en vous regardant dans les yeux. Des nobles de la cour passent leurs journées à la suivre dans le simple espoir de la voir se retourner et de leur dire d'aller faire ce qu'ils veulent avec un de ses sourires inimitables. Encore, de longs cheveux bouclés ce soir, tombent sur ses épaules avec leur couleur caractéristique que seuls les jumeaux peuvent se targuer d'avoir. Un bleu pale, quoique plus foncé chez la jumelle.Et enfin des sourcils fins finissent de compléter le panel d'expression variée que la vampire possède à sa disposition.

Son corps quand à lui a une peau pale sans aucun défaut. Le seul détail notable serait le fait qu'elle porte la trace de morsure du coté droit de son cou. Profondément ancré dans sa chair, cette marque montre la puissance du vampire qui l'a éveillé. Alors que cette petite cicatrice finit toujours par disparaître chez les autres, elle est chez la vampire, une démonstration immortelle de sa puissance. Des épaules menues, une silhouette fine, des seins mignons sans être grossièrement gros comme ceux que les matrones portent parce qu'elles ont eu plusieurs enfants. Sa fragilité apparente n'est pourtant que pur mensonge, elle reste une des créatures les plus puissantes de l'île. Ce soir elle est vêtue d'une magnifique robe bleue à volants qui s'accordent avec la couleur évanescente de ses yeux et de sa chevelure. Pourtant en général on la voit porter des tenues aussi diverses qu'élégantes allant d'un pantalon et un haut de soie bien simple jusqu'à cette robe de bal. Le bruit de ses talons résonnent lentement sur le parquet de la salle, elle ne doit pas chausser de plus de 36 mais seuls son cordonnier peut le savoir réellement. Décidément, cette jeune femme de 19 ans est bien belle.

Elle sourit, puis elle tape dans ses mains et la musique reprend. On vient lui demander de danser et avec joie, elle se met à tourner. Et sans s'en rendre compte, la salle retient son souffle de voir cette poupée tourner comme celle qui se trouvent dans les boites à musique. Après que son frère ait chanté, elle s'en ira comme elle est entrée, au bras de sa dame de compagnie Orchidéa

[†] Description caractérielle : À première vue, Lili est quelqu'un de très agréable à vivre, parée d'un magnifique sourire, elle désarme les coeurs aussi bien que les portes. Pourtant la jeune demoiselle ne sort jamais, elle passe ses journées au Palais à taquiner les nobles, à courir dans tout les sens, à jouer et regarder ses pièces de théâtre préférées. En effet, la jumelle du théâtre ne porte pas ce surnom pour rien. Alors que son frère aime le chant, elle s'occupe de la comédie. Elle est d'ailleurs elle même une actrice hors pairs. De cet fait, beaucoup de nobles se sont mis à penser qu'elle ne pensait pas ce qu'elle disait et qu'elle n'était pas comment elle voulait bien se montrer. En effet, est ce vraiment dur de jouer la comédie? Si un jour quelqu'un demandait à Liliane si elle était réellement comme elle agissait, elle lèverait un sourcil et après avoir lâché un rire cristallin, elle aurait répondu que personne n'était comme il était réellement devant les autres et surtout pas devant les becs acérés que sont le peuple de la cour.

Liliane, de part de sa nature destructrice, est consumée par une folie noirâtre dont n'arrive pas à discerner les contours. Elle possède une illumination inquiétante et ses paroles pleines de clairvoyance ou parfois complètemejt incongrue rendent tout de même la reine inquiètante.

Dans l'intimité, elle reste une jeune femme fraîche mais en beaucoup moins enfantine, elle se prélasse alors dans un canapé en regardant la neige tomber et elle cherche à s'amuser avec Orchidéa.. ou avec ses humains. D'ailleurs, Liliane n'est pas quelqu'un de cruel naturellement même si elle peut le devenir en quelques instant, c'est pour ça que ses humains n'ont jamais eu à souffrir de violence physique. Enfin.. elle n'aime pas quand un mortel rebute à effectuer quelques choses qu'elle lui a demandé et se demande parfois si ce n'est pas elle qui explique mal. En effet, si elle n'a rien contre les humains elle est persuadée qu'ils sont d'une intelligence inférieure et que comme des animaux, ils doivent être éduqués mais qu'ils ne peuvent pas comprendre tout ce qui se passe autour d'eux.

En somme Liliane ne pense qu'à s'amuser et à jouer à longueur de temps. Très proche de son frère aussi, elle aime à lui demander de chanter seulement pour elle, inlassablement jusqu'à ce que celui ci en vienne à lui refuser un morceau de plus, n'ayant plus de voix. Elle affiche alors en général une moue boudeuse et croisant les bras, réussit toujours à lui arracher un chant de plus avant de le laisser se reposer. Les relations qu'elle entretient avec lui son sûrement plus que des relations fraternelles communes.

Quand il s'agit du pays, Liliane change alors complètement de caractère, elle devient froide, dure, distante, elle prend les décisions avec son frère quand il faut et comme il faut. C'est un détail à noter. Il ne faut jamais, mais jamais énerver Liliane ! Quand elle entre dans ses colères ténébreuses le moindre geste devient dangereux, tirer son mouchoir, c'est tirer son linceul.

A la suite du sommeil profond qui vint la chercher le soir d'une fête en son honneur, Liliane semble avoir perdu le peu de raison qui lui restait. Elle est restée plusieurs mois dans un sommeil de plomb sans que quiconque puisse même la réveiller, tantôt aussi calme qu'un corps sans vie, tantôt s'agitant comme si elle était la proie d'un cauchemard son nom.
Elle est désormais difficile à comprendre, ses mots sont énigmatiques, presque comme une prophécie antique que seuls les plus exercés ne pourraient comprendre. Elle a cependant des crises de lucidité où elle semble à peine troublée par cette folie qui la ronge et la détruit, l'enfermement en son propre esprit.

III. Dans la vie courante
[†] Style de combat : Liliane joue sur tous les tableaux, elle utilise aussi bien de magnifiques épées que des mousquets ou encore les uzis que les livreurs lui ont apporté récement. Elle est très interessée par tout ce qui touche aux armes et attention, malgré son apparente fragilité, elle se bat comme une diablesse, ongles et bec à l'appui. Néanmoins il ne faut pas perdre de vu que les pouvoirs qu'elle possèdent sont quasiement sans limite et que la destruction qui la nimbe en font une redoutabel adversaire.
[†] Relations : La première est celle avec son frère Rociel. Les relations qu'elle entretient avec lui sont plutôt floue. Soeur dévouée parfois, amante jalouse d'autre part ou bourreau vengeur. Les jumeaux sont intimement liés et ceci ne pourrait leur être retiré.
Elle porte également dans son estime sa dame de compagnie Orchidéa qu'elle se plait à voir s'épanouir. Même si elle est bien souvent insconsciente des troubles que sa belle fleur sauvage peut traverser.
[†] Signes particuliers : Jumelle avec Rociel, une morsure à la base droit du cou.

IV. En plus

_________________
Rentre ! C'est le moment où la lune réveille
Le vampire blafard sur sa couche vermeille.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Liliane Van Sogenfaur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marvel Dandin, Liliane Pierre-Paul, Stephane Pierre-Paul gen kilo sou yo.
» Stanley Lucas cible et accuse Liliane Pierre Paul, Jean Monard, etc.
» COMMISSIONS PAR CHARGE !DE SANS MALICE A KAKAKOK !A CONDITION OU REMET MWEN ANA
» Qui est Gary Pierre Paul Charles ?
» Fan Fictions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vampires :: Lilianites-
Sauter vers: